Consultez
le magazine

Lire le Magazine

CHANGEZ n°3

Télécharger le PDF
le média tourné vers votre évolution professionnelle

Tout savoir sur le métier de gestionnaire assurance : missions principales, formations et conditions d’exercice

Découvrir les métiers

Le gestionnaire administratif en assurance gère les contrats des clients de son entreprise. Cela va de la souscription aux règlements des sinistres éventuels. Ce professionnel évolue dans un secteur qui ne connaît pas la crise. Quelles sont les différentes missions d’un gestionnaire assurance ? Quelles sont les conditions d’exercice ?

Quelles sont les différentes missions d’un gestionnaire assurance ?

Le gestionnaire assurance a pour première mission d’établir et rédiger un contrat pour les nouveaux clients. Pour cela ce professionnel étudie la situation de chaque individu et les offres de son entreprise. Il peut ainsi soumettre une proposition de garantie adaptée aux risques à couvrir.

Lorsque le contrat est signé, il assure ensuite le suivi régulier du dossier. Il établit donc les appels à cotisations et encaisse les versements des clients. Cela comprend aussi la gestion des appels téléphoniques et la mise à jour des cotisations.

En cas de déclaration d’un sinistre, le gestionnaire assurance vérifie les différentes clauses du contrat. Il s’assure ainsi que le sinistre est bien couvert. Il enregistre la déclaration puis il missionne un expert en assurance. Ce dernier a pour rôle majeur d’estimer le montant des dégâts.

Le gestionnaire assurance étudie les conclusions de l’expert. Cela lui permet de vérifier que les garanties prévues par le contrat permettent d’indemniser l’assuré. Cela dépend notamment de sa part de responsabilité dans le sinistre. Il peut ensuite procéder au règlement du sinistre. Dans certains cas, il se charge lui-même de la réparation du sinistre, en faisant appel à des artisans.

Le gestionnaire en assurance réalise aussi parfois des opérations commerciales. Cela passe par exemple par du démarchage téléphonique.

Quelles sont les conditions d’exercice ?

Un grand sens de la communication est essentiel dans ce métier. La qualité des échanges avec les clients, mais aussi d’autres interlocuteurs (experts, membres d’autres services…), se révèle en effet déterminante pour mener à bien les missions.

La gestion des dossiers nécessite également une grande rigueur et une bonne capacité d’analyse. Cela implique la maîtrise des logiciels de gestion clients.

Le salaire brut mensuel d’un professionnel qui débute est d’environ 1 800 €. Un gestionnaire assurance est le plus souvent salarié au sein d’une société d’assurance ou une agence bancaire. Les mutuelles et les cabinets de courtiers en assurance recrutent également.

Après plusieurs années d’expérience, il peut devenir chef de groupe et encadrer des équipes. Il peut aussi se diriger vers une carrière de commercial. Ou il peut évoluer vers la conception de produits d’assurances ou devenir inspecteur-régleur.

Comment devient-on gestionnaire assurance ?

Plusieurs diplômes permettent d’accéder à ce métier. Le niveau bac+2 est requis : BTS assurance, DUT carrières juridiques ou DEUST commercialisation des produits financiers. Cette qualification peut être complétée par une licence professionnelle d’un an en gestion juridique des contrats d’assurance ou en commercialisation des produits et services de banque et d’assurance.

Un master en droit des assurances (bac+5), ou droit des affaires et management des risques d’entreprise, est également possible.

#Être accompagné(e)

Vous envisagez une reconversion professionnelle ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Accompagnement finançable à 100% dans le cadre de votre CPF avec 0 euro de reste à charge

#Recevez la newsletter !