Consultez
le magazine

Lire le Magazine

CHANGEZ n°3

Télécharger le PDF
le média tourné vers votre évolution professionnelle

LES FORMATIONS ÉLIGIBLES AU CPF

Financer ses formations

Acquérir de nouvelles compétences permet d’évoluer dans son métier ou de mettre en œuvre une reconversion professionnelle. Le compte personnel de formation (CPF) permet dans de nombreux cas de financer les formations nécessaires. Quelles formations sont éligibles au CPF ? Comment fonctionne le CPF ?

Quelles formations sont éligibles au CPF ?

Une formation éligible au CPF signifie qu’elle peut être financée dans ce cadre. Pour cela, elle doit être certifiante et qualifiante. C’est le cas notamment des formations suivantes :

‒ Certifications professionnelles enregistrées dans le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ;

‒ Attestations de validation de blocs de compétences ;

‒ Certifications et habilitations enregistrées au répertoire spécifique (dont CléA, un socle commun de connaissances et compétences fondamentales) ;

‒ Actions menées dans le cadre d’une validation des acquis de l’expérience (VAE) ;

Bilans de compétences ;

‒ Permis B et poids lourds ;

‒ Formations dédiées à la reprise ou à la création d’entreprise ;

‒ Formations des sapeurs-pompiers volontaires ;

‒ Formations des bénévoles et volontaires en service civique dans le cadre des compétences nécessaires à l’exercice de leurs missions.

L’organisme qui assure la formation souhaitée doit avoir un numéro de déclaration d’activité de formation professionnelle continue, et être référencé par l’opérateur de compétences (OPCO) correspondant à votre branche d’activité. À partir de janvier 2021, pour dispenser des formations finançables, l’organisme de formation devra également être certifié (article L6316-1 du Code du travail). Dans le cadre du CPF, les actions de formation sont financées par l’OPCO. Chaque entreprise verse une contribution financière à son OPCO, calculée en fonction de la masse salariale.

Comment fonctionne le CPF ?

Le CPF a pour mission de contribuer au maintien dans l’emploi et la sécurisation du parcours professionnel. Toute personne dispose, dès son entrée sur le marché du travail, d’un CPF. Ce compte peut donc être utilisé par tous les salariés, les agents du secteur public, les travailleurs indépendants et les demandeurs d’emploi. Chaque fin d’année, le CPF est alimenté automatiquement, proportionnellement au temps de travail réalisé dans l’année. Pour un temps plein, le montant est de 500 euros, et 800 euros pour les personnes bénéficiant de l’obligation d’emploi, avec un plafond respectivement de 5 000 et 8 000 euros. Certains accords collectifs prévoient des modalités plus favorables.

Le CPF vous offre une autonomie dans la gestion de vos formations. Le compte personnel de formation vous indique le montant dont vous disposez tout au long de votre vie active (jusqu’à votre départ à la retraite). Si un demandeur d’emploi dispose d’un certain montant sur son CPF au titre de son emploi précédent, il peut toujours l’utiliser.

Seuls les frais pédagogiques sont pris en charge dans le cadre du CPF (totalement ou partiellement). Cela ne concerne donc pas les frais annexes : déplacements, restauration, hébergement.

L’utilisation du CPF relève de la seule initiative du salarié ou du demandeur d’emploi. Pour utiliser votre CPF durant votre temps de travail, vous devez toutefois obtenir l’accord de votre employeur.

 

 

 

#Être accompagné

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre recherche d’emploi ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement

#Recevez la newsletter !