Consultez
le magazine

Lire le Magazine

CHANGEZ n°3

Télécharger le PDF
le média tourné vers votre évolution professionnelle

Comment financer mon bilan de compétences ? Quels sont mes droits ?

Financer ses formations

Le bilan de compétences est un moment privilégié de votre vie pour faire le point sur vos besoins, vos envies, vos forces et vos axes de développement. C’est l’occasion de vous former pour renforcer vos atouts professionnels, vous spécialiser, évoluer, ou changer de voie. Dans cet article, nous vous informons des différents moyens de financement possibles, en fonction de votre statut.

Comment financer son bilan de compétences quand on est salarié, indépendant ou demandeur d’emploi ?

Le bilan de compétences se déroule au sein de l’organisme agréé de votre choix. Si vous êtes salarié, vous n’êtes pas tenu d’informer votre employeur de votre souhait de réaliser un bilan de compétences. Néanmoins, si votre bilan de compétences est réalisé en tout ou partie sur votre temps de travail, vous devez obtenir son accord au préalable. Vous pouvez faire une demande de congé de Bilan de compétences. Votre employeur peut gérer le financement de votre bilan de compétences dans le cas où le plan de développement des compétences de l’entreprise le prévoit. Les conclusions du bilan ne seront pas communiquées à votre employeur. Vous pouvez également mobiliser votre CPF (compte personnel de formation). Dans les deux cas, le financement est assuré par l’OPCO (opérateur de compétences) dont relève l’entreprise pour laquelle vous travaillez.

Le CPF permet de financer les formations nécessaires pour acquérir de nouvelles compétences afin d’évoluer dans son métier ou mettre en œuvre une reconversion professionnelle. À ce titre le bilan de compétences est pris en charge. Toute personne (salariée ou non salariée) dispose, dès son entrée sur le marché du travail, d’un CPF. Chaque fin d’année, le CPF est alimenté automatiquement, proportionnellement au temps de travail réalisé dans l’année. Le CPF vous offre une autonomie dans la gestion de vos formations. Votre compte sur la plateforme moncompteformation.gouv.fr vous indique le montant dont vous disposez tout au long de votre vie active (jusqu’à votre départ à la retraite). Si vous êtes demandeur d’emploi, vous n’alimentez plus votre CPF. Mais vous pouvez utiliser vos droits acquis durant votre activité passée pour une prise en charge de votre bilan de compétences. Dans ce cas, le financement est assuré par Pôle emploi dans la limite de vos droits acquis.

Le bilan de compétences entre dans le cadre de la formation professionnelle continue. Si vous êtes travailleur non salarié, vous versez une contribution spécifique destinée au financement de cette formation. Pour le financement de votre bilan de compétences, vous devez donc vous adresser dans ce cas-là au fonds d’assurance formation (FAF) qui gère votre contribution et fixe les conditions de prise en charge.

Comment financer son bilan de compétences quand on est agent du service public ?

Un bilan de compétences peut être demandé par un agent du service public notamment à l’occasion de l’entretien annuel de formation de l’agent ou dans le cadre de son évaluation annuelle (au moins 60 jours avant la date du début du bilan de compétences). La demande de prise en charge se fait en même que la demande d’un congé pour bilan de compétences (d’une durée de 24 heures maximum). Les dates, la durée du bilan de compétences et le prestataire choisi doivent être précisés par l’agent sur sa demande. L’administration dispose d’un délai de 30 jours pour faire connaître sa réponse. Si la prise en charge financière est acceptée, le bilan de compétences fait l’objet d’une convention tripartite entre l’agent bénéficiaire, l’administration au sein de laquelle il exerce et le prestataire du bilan de compétences (choisi par l’agent).

L’administration peut accorder le congé, mais refuser la prise en charge financière. Dans ce cas, l’agent public doit mobiliser son CPF.

Bénéficiez d’un bilan de compétences sur-mesure avec Orient’Action® afin de construire votre avenir d’une façon sereine. Que ce soit dans le cadre d’une évolution professionnelle ou d’une reconversion professionnelle, un bilan de compétences apporte une meilleure connaissance de soi-même, mais aussi du marché du travail.

#Être accompagné

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre recherche d’emploi ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement

#Recevez la newsletter !