Consultez
le magazine

Lire le Magazine

CHANGEZ n°3

Télécharger le PDF
le média tourné vers votre évolution professionnelle

Comment devient-on architecte : formation et qualités requises

Formations

Le métier d’architecte reste cette année encore le 3e métier le mieux rémunéré en France. L’architecte intervient sur toutes les phases d’un ouvrage, en commençant par l’étude de faisabilité d’un terrain. Il conçoit la réalisation de maisons, immeubles ou bâtiments publics, et coordonne les travaux. Quelles sont les étapes clefs pour mener à bien une mission ? Quelles sont les qualités requises et la formation d’un architecte ?

Quelles sont les étapes clefs du travail d’un architecte ?

La première étape du travail d’un architecte est l’étude de faisabilité d’un terrain. De là, il réalise une première esquisse du projet qu’il propose au client.

En cas d’accord, il définit un avant-projet. Ce dernier précise notamment les matériaux, les couleurs, l’estimation globale du coût et des délais de réalisation des travaux.

Une fois cet avant-projet validé, l’architecte contacte l’ensemble des entreprises susceptibles d’intervenir dans la construction. Le choix de ces entreprises lui revient également, après avoir examiné les différentes propositions. Il est ensuite capable de communiquer le coût définitif du projet et la date de livraison. L’architecte dépose alors le dossier à la municipalité, qui lui délivrera ou non le permis de construire.

En cas d’obtention, le chantier peut commencer. L’architecte rédige un cahier des charges pour les prestations de chaque corps de métier. Il coordonne les travaux jusqu’à réception de l’ouvrage. En cas d’imprévu, c’est à lui de trouver des solutions rapidement.

Enfin, il assiste à la remise du bien en compagnie des propriétaires.

Quelles sont les qualités requises ?

Le métier d’architecte est à la fois technique et créatif. Il s’adresse donc à des personnes au profil complet. Une connaissance parfaite de l’histoire de l’architecture ainsi que du style architectural local représente un atout essentiel.

Sens des responsabilités et réactivité constituent des qualités indispensables pour exercer. Les multiples interactions avec différents corps de métier ainsi qu’avec les clients nécessitent un bon sens relationnel et de la pédagogie.

Lorsqu’un chantier commence, les horaires sont larges et les déplacements nombreux. Une bonne résistance au stress et à la fatigue est donc requise.

La formation de l’architecte lui permet d’acquérir notamment une grande maîtrise du dessin, et des logiciels de conception. De nombreux autres aspects techniques figurent au programme : caractéristiques d’un terrain, enjeux écologiques… Le droit immobilier est aussi enseigné, afin que ce professionnel soit en mesure de respecter les normes légales.

Comment devient-on architecte ?

Pour exercer ce métier, un diplôme de niveau bac+5 est exigé (5 ans d’études). La solution la plus évidente est le diplôme d’État d’architecte (DEA). La formation est dispensée dans vingt écoles en France.

Il existe trois autres possibilités. Ainsi, Paris propose le diplôme d’architecte de l’École spéciale d’architecte (ESA). Vous pouvez passer à Strasbourg le diplôme d’architecte de l’Institut national des sciences appliquées (INSA). Enfin, de nombreuses universités françaises proposent le master architecte. L’admission dans les formations correspondantes est rude. Cela se fait à la fois sur dossier et sur concours (écrit et oral).

Vous pouvez, après l’obtention de ce diplôme, décider de continuer vos études. Cela vous permettra d’exercer en libéral ou de vous spécialiser. Ainsi l’obtention de l’habilitation à la maîtrise d’œuvre en son nom propre (HMONP) nécessite un an d’études supplémentaire. Elle est exigée pour exercer en libéral et s’inscrire à l’Ordre des architectes.

Le Diplôme propre aux écoles d’architecture (DPEA), de niveau bac+6 également, permet de se spécialiser dans la scénographie, le design, l’architecture navale, etc.

Le Diplôme de spécialisation et d’approfondissement en architecture (DSA), de niveau bac+7, comporte quatre options : maîtrise d’ouvrage, risques majeurs, patrimoine, projet urbain.

Le salaire mensuel brut d’un architecte qui débute est de 2 200 €. La majorité des architectes travaillent en libéral. La tendance est à la création de cabinets regroupant plusieurs professionnels désirant mettre en commun leurs compétences et leurs spécialités. Le marché du travail est favorable. Les architectes les plus recherchés sont ceux maîtrisant les logiciels de maquettes numériques en 3D comme Revit, et ceux formés au BIM (building information modeling).

#Être accompagné(e)

Vous envisagez une reconversion professionnelle ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Accompagnement finançable à 100% dans le cadre de votre CPF avec 0 euro de reste à charge

#Recevez la newsletter !