Consultez
le magazine

Lire le Magazine

CHANGEZ n°3

Télécharger le PDF
le média tourné vers votre évolution professionnelle

SURVEILLANT PÉNITENTIAIRE : MISSIONS, FORMATION, ÉVOLUTION DE CARRIÈRE

Découvrir les métiers

Le surveillant pénitentiaire participe à l’application des décisions de justice. Ce fonctionnaire de l’État encadre les personnes détenues au sein d’un établissement pénitentiaire. Quelles sont les différentes missions d’un surveillant pénitentiaire ? Comment devenir surveillant pénitentiaire ?

Missions d’un surveillant pénitentiaire

Le surveillant pénitentiaire, ou gardien de prison, accompagne et surveille les détenus lors de tous les déplacements et activités : promenade, salle de sport, douche, travail en atelier, activité socio-éducatrice, visite au parloir… Il effectue les fouilles corporelles (régulières ou exceptionnelles) et examine minutieusement les cellules. Le surveillant réalise également des rondes de surveillance, contrôle et distribue le courrier, porte les repas… Il veille au respect des consignes de sécurité et de discipline spécifiques : temps de parloir, fermeture des cellules…

Le surveillant pénitentiaire peut avoir une spécialité : surveillance extérieure, lingerie ou cuisine par exemple. En lien avec les services pénitentiaires d’insertion et de probation, il a aussi pour mission de favoriser toute action de future réinsertion : lecture, culture, apprentissages… En outre, cela contribue à la prévention de la récidive des détenus.

Le surveillant pénitentiaire travaille au sein d’une équipe d’environ dix personnes. Les équipes se relaient 7 j/7 et 24 h/24. Les surveillants pénitentiaires sont encadrés par un premier surveillant ou un officier. L’exercice de ce métier comporte des risques, en lien avec les spécificités de la population carcérale.

Formation d’un surveillant pénitentiaire et évolution professionnelle

L’accès au métier de surveillant pénitentiaire se fait sur concours administratif (choix entre concours national ou concours local depuis 2020). Il faut notamment avoir un casier judiciaire vierge, avoir entre 18 et 45 ans, être de nationalité française, être titulaire du diplôme national du brevet ou d’un diplôme équivalent. Une formation professionnelle de six mois en alternance à l’École nationale de l’administration pénitentiaire (ENAP) suit la réussite au concours. L’élève surveillant à l’ENAP est rémunéré environ 1 200 € par mois (brut hors primes de stage). L’affectation du surveillant pénitentiaire dépend de son classement lors de sa scolarité.

Ce métier nécessite de la rigueur, un bon équilibre psychologique et de l’impartialité. Des qualités humaines sont également indispensables. Le salaire mensuel brut d’un surveillant pénitentiaire qui débute est de 1 584 €, et un major est payé 2 282 €. En fonction de l’ancienneté et de la réussite de concours internes, un surveillant pénitentiaire peut évoluer vers des postes d’encadrement, voire des fonctions de commandement (lieutenant, capitaine, commandant pénitentiaire…).

#Être accompagné

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre recherche d’emploi ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement

#Recevez la newsletter !