bil
bil

QUE FAIRE QUAND ON EST "PROF" ET QU’ON A ENVIE DE FAIRE AUTRE CHOSE ?

Un ami d’enfance m’a récemment contacté récemment via la page Facebook de ORIENT’ACTION afin de solliciter un conseil. Cet ami que j’appelerais Stéphane a 35 ans. Il est professeur dans un lycée et ressent après 10 ans passés à enseigner l’allemand, l’envie de faire autre chose. Il ne sait pas exactement quoi faire mais il a envie d’autre chose, il a envie de CHANGEZ !

 

Mais en même temps, il est conscient de certains avantages de son métier, comme la durée des congés, le temps de travail en face à face avec les élèves, une relative liberté et surtout (ce n’est pas rien en période de crise !), la sécurité de l’emploi. Stéphane se pose des questions et il aimerait pouvoir se positionner.


Cet article vise à tenter de lui apporter une réponse. J’espère que cet article lui sera utile, ainsi qu’à d’autres personnes qui rencontrent la même situation.
Que faire quand on est prof et qu’on a envie de changer ?

 

Option n°1 : trouver un poste par voie de détachement

 

Dans la fonction publique, il n’est pas facile de changer de métier. On appartient à un corps et souvent on y fait toute sa carrière, progressant dans la hiérarchie quand il existe une. Il y a très peu de passerelles entre les différents ministères. Néanmoins, depuis la loi de 2009 relative à la mobilité professionnelle dans la fonction publique, il est possible de trouver un poste par voie de détachement dans un autre ministère.
Ces postes, de nature très diverses (chargé de mission jeunesse et sports, chargé de mission égalité homme femme etc. ) sont proposées partout en France sous forme d’offres d’emplois sur les bourses d’emplois de la fonction publique. Ce qui signifie qu’il faut être recruté sur le poste et passer la barrière de l’entretien de recrutement. Il n’y a évidemment pas un seul candidat à postuler sur chaque offre.
C’est le choix que fit une proviseure de collège que j’accompagnais dans le cadre d’un bilan de compétences.

 

Option n°2 : entreprendre une reconversion

 

Avec un diplôme d’Université de niveau licence ou Master, il est possible de se reconvertir en reprenant une formation. Contrairement aux salariés du secteur privé, les salariés du secteur public ne disposent d’aucuns fonds pour financer une formation de longue durée. Mais cela ne constitue pas en soi un obstacle infranchissable. La formation est un investissement au même titre qu’un bien immobilier ou une voiture.
Un prof devra donc financer lui-même sa formation. De très nombreuses formations existent avec un emploi du temps compatible avec l’exercice professionnel. C’est le cas du CNAM qui proposent un très large éventail de formations dans des secteurs professionnels très différents. Un prof de maths peut ainsi reprendre des études d’ingénieurs ou de gestion, un prof de langue des études de commerce international etc.
Une fois la formation en poche, il faudra postuler sur des offres du secteur privé. Ce sera le commencement d’une nouvelle vie !

 

Options n°3 : créer sa boîte

 

Un prof possède une expertise et une connaissance approfondie dans un domaine de connaissances. Par ailleurs l’exercice du métier d’enseignant implique de solides aptitudes en communication et en animation de groupe. Un bon prof est capable de convaincre, de motiver, d’évaluer et de contrôler, bref un bon prof a en lui un potentiel de manager ! Enfin, un prof possède de bonnes capacités de rédaction, d’analyse et de synthèse.

 

Ces compétences sont essentielles pour la création d’une entreprise, notamment dans le domaine des services. Un prof peut ainsi devenir consultant formateur ou créer un site internet spécialisé dans les cours en ligne. Il peut aussi créer son entreprise dans des tas d’autres domaines, de la restauration aux e-commerce en passant par la communication. Et pourquoi pas dans le bâtiment, s’il est bricoleur. Son savoir-faire relationnel et ses compétences rédactionnelles lui permettront de faire la différence avec ses conccurents.

 

Un prof a une tête bien faite. Et pour créer une entreprise, c’est tout ce qu’il faut avec une bonne dose de courage.

 

Si vous êtes prof et que vous avez envie de changer, tout est possible !

Si vous avez peur du changement, pensez seulement que les freins et les obstacles sont surtout en vous.

La seule chose qui vous empêche de changer et de réussir, ce sont des croyances…

Je suis chef d’entreprise depuis 6 ans après avoir été prof pendant 5 ans et croyez moi je me sens beaucoup plus libre et beaucoup plus en sécurité dans ce métier qu’auparavant !

Votre message issu du formulaire a été envoyé avec succès.

Vous avez entré les données suivantes :

EN SAVOIR PLUS SUR LES PRESTATIONS DESTINÉES AUX ENSEIGNANTS :

Veuillez corriger l'entrée des champs suivants :
Une erreur s'est produite lors de la transmission du formulaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Remarque : Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires.