Consultez
le magazine

Lire le Magazine

CHANGEZ n°3

Télécharger le PDF
le média tourné vers votre évolution professionnelle

LES MÉTIERS DE LA GESTION DU PATRIMOINE

Découvrir les métiers

Les métiers de la gestion du patrimoine regroupent différents professionnels du conseil et de la finance spécifiques. La mission principale est d’optimiser le patrimoine d’une personne physique ou morale. Quels sont les différents métiers de la gestion du patrimoine ? Comment devient-on conseiller en gestion du patrimoine ?

Les différents métiers de la gestion du patrimoine

Le métier le plus connu en gestion du patrimoine est conseiller en gestion du patrimoine, appelé aussi gestionnaire de patrimoine. Ce professionnel commence par effectuer un bilan patrimonial et fiscal de son client. Puis il s’informe de ses attentes et objectifs. Ce professionnel peut être indépendant ou salarié d’une société de gestion de patrimoine, d’un courtier en assurances ou d’une étude notariale. Il propose à ses clients de nombreux produits avec l’objectif d’optimiser la rentabilité et la fiscalité : investissement immobilier, assurance-vie… Un conseiller en gestion du patrimoine peut également exercer au sein d’un établissement financier. Dans ce cas, il propose à ses clients des produits gérés par l’établissement financier. Dans les deux cas, le gestionnaire du patrimoine doit s’informer régulièrement des évolutions fiscales et patrimoniales, des fluctuations du marché immobilier… Le salaire brut mensuel d’un gestionnaire de patrimoine varie de 2 500 à 5 800 €, selon l’expérience, les missions et le statut.

Un gestionnaire de patrimoine intervient pour des clients dont le capital est relativement conséquent. Ce rôle appartient au conseiller financier pour les clients moins fortunés.

Les fortunes les plus importantes sont gérées par le département banque privée d’un établissement financier. Il faut atteindre un seuil de patrimoine minimum pour pouvoir être client d’une banque privée. L’ingénieur patrimonial, en coordination avec le banquier privé, joue un rôle primordial. Ce professionnel gère le portefeuille de ses clients. Ses actions sont variées : transmission de société avec mise en place d’un pacte Dutreil, montage de type OBO (owner buy-out, rachat à soi-même en français) pour matérialiser une partie d’un patrimoine de dirigeant d’entreprise, stratégie immobilière, stratégie de succession… Des connaissances juridiques et financières pointues sont indispensables pour exercer ce métier. Les lois fiscales étant très changeantes, l’ingénieur du patrimoine doit mettre à jour ses connaissances quotidiennement.

Pour faire prospérer le patrimoine d’actifs financiers confié par les clients, plusieurs métiers sont dédiés à l’asset management : l’asset manager obligataire, le gérant de portefeuille, le sales manager ou le spécialiste produit. Les actifs financiers peuvent être de plusieurs catégories : l’immobilier, les liquidités monétaires, les actions, les obligations, les devises et les matières premières. Ces métiers ont en commun de nécessiter une excellente capacité d’analyse. Le salaire mensuel brut est attractif : de 4 100 € à 9 166 €.

Les family office sont des structures ayant pour mission d’optimiser le patrimoine d’une famille à la tête d’une entreprise. Le family officer identifie et analyse les besoins de la famille, la conseille dans la gestion de ses actifs financiers, ses projets de transmission ou gouvernance, ses investissements… Pour cela, il travaille en relation avec de nombreux autres corps de métiers : fiscalistes, juristes, avocats… Ce professionnel est de plus en plus demandé, notamment des profils experts en gouvernance familiale, ingénierie immobilière ou capital-investissement (private equity). Le salaire mensuel brut dépasse quasiment toujours 4 000 €.

Formation et qualités requises pour devenir conseiller en gestion du patrimoine

Des études supérieures en économie de niveau bac+5 sont recommandées pour exercer le métier de gestionnaire de patrimoine, dans une université (master dans le domaine de l’économie-gestion, de l’assurance ou de la finance) ou une grande école (diplôme d’école supérieure de commerce ou de gestion).

Un gestionnaire du patrimoine doit posséder de solides connaissances dans des domaines divers, notamment en : économie, fiscalité, immobilier, droit de la famille, produits bancaires, assurances. Son expertise permet de proposer des solutions sur-mesure. Sens de l’écoute, bonne capacité d’analyse et réactivité sont indispensables pour exercer ce métier.

#Être accompagné

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre recherche d’emploi ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement

#Recevez la newsletter !