Consultez
le magazine

Lire le Magazine

CHANGEZ n°3

Télécharger le PDF
le média tourné vers votre évolution professionnelle

Qu’est-ce qu’un congé de bilan de compétences ? Qui peut y prétendre ?

Connaître mes droits

Le bilan de compétences vous donne l’opportunité de faire le point sur votre carrière professionnelle. Cette démarche peut vous permettre de trouver les formations adéquates pour renforcer vos atouts professionnels, vous spécialiser, évoluer, ou changer de voie. Outre le financement de votre bilan de compétences, vous pouvez obtenir un congé spécifique. Quelles sont les modalités d’un congé de bilan de compétences ? Comment demander un congé de bilan de compétences ?

Quelles sont les modalités d’un congé de bilan de compétences ?

Un salarié qui réalise un bilan de compétences en tout ou partie pendant son temps de travail peut bénéficier d’un congé à cet effet. S’il est en CDI, il doit justifier de cinq ans d’activité professionnelle et de 12 mois d’ancienneté dans l’entreprise. S’il est en CDD, il doit justifier d’au moins 24 mois d’activité salariée, consécutifs ou non, au cours des cinq dernières années, dont quatre mois consécutifs au cours des 12 derniers mois.

La durée maximale du congé est de 24 heures de temps de travail (consécutives ou non) par bilan de compétences. Un nouveau congé pour bilan de compétences peut être demandé à un même employeur après un délai d’au moins cinq ans.

Pour les salariés du secteur privé comme pour les agents du secteur public, le congé de bilan de compétences est considéré comme une période de travail. Vous êtes donc rémunéré normalement pendant cette période, et ces heures sont prises en compte dans le calcul de votre ancienneté et de vos droits aux congés payés. Le congé de bilan de compétences ne peut pas diminuer vos droits aux congés payés.

Comment en faire la demande ?

Vous devez transmettre votre demande de congé de bilan de compétences par écrit à votre employeur au moins 60 jours avant le début du bilan de compétences, en précisant : les dates de début et de fin du congé, ainsi que les coordonnées du prestataire agréé que vous avez choisi.

Dans un délai de trente jours, votre employeur vous donne son accord par écrit ou vous informe des raisons motivant le report de l’autorisation d’absence. Pour les nécessités d’un service, un employeur peut en effet décaler le début du congé de bilan de compétences, de six mois au maximum.

Pour un agent du service public, la demande de congé de bilan de compétences doit se faire en même temps qu’une demande de prise en charge. L’administration peut accorder le congé, mais refuser la prise en charge financière. Dans ce cas, le fonctionnaire doit mobiliser son CPF.

Bénéficiez d’un bilan de compétences sur-mesure avec Orient’Action® afin de construire votre avenir d’une façon sereine. Que ce soit dans le cadre d’une évolution professionnelle ou d’une reconversion professionnelle, un bilan de compétences apporte une meilleure connaissance de soi-même, mais aussi du marché du travail.

#Être accompagné(e)

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre recherche d’emploi ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement

#Recevez la newsletter !