Warning: Undefined array key "browser_compatibility" in /home/babaweb9/orientaction/wp-content/themes/orientaction/functions.php on line 204
Focus sur les mad skills, ces compétences rares révélées par la pandémie
Consultez
le magazine

Lire le Magazine

CHANGEZ n°3

Télécharger le PDF
le média tourné vers votre évolution professionnelle

Focus sur les mad skills, ces compétences rares révélées par la pandémie

En ce moment

Tous les recruteurs tiennent compte aujourd’hui des soft skills, les compétences liées au savoir-être, des candidats. Ces aptitudes améliorent en effet la qualité des relations entre les salariés, mais aussi l’efficacité et les performances d’une entreprise. La nouvelle tendance des employeurs est de s’intéresser aussi à leurs compétences atypiques, appelées mad skills. Que désigne ce terme ? Quelles mad skills intéressent vraiment les recruteurs ? Comment valoriser votre côté décalé ?

Définition des mad skills

Les mad skills signifient littéralement en français « compétences folles ». Il s’agit d’activités ou passions originales, ou des expériences personnelles rares. Elles impliquent le développement de compétences hors du commun. Pour être considérées comme des mad skills, ces aptitudes doivent être également non conformistes, c’est-à-dire inhabituelles dans le contexte professionnel ciblé.

Alors que les soft skills essentielles apparaissent dans la rubrique qualités et aptitudes d’un CV, les mad skills figurent dans la dernière partie : les centres d’intérêt. Certaines activités et expériences sont en effet associées à des compétences spécifiques et originales. Ces dernières peuvent être directement transférables dans un contexte professionnel.

Les centres d’intérêt doivent figurer de préférence dans la partie inférieure d’un CV. Il faut veiller à ne mentionner que des points dont vous serez en mesure de parler lors d’un entretien d’embauche. Les mad skills sont néanmoins souvent davantage identifiables sur des sites web professionnels, tel que LinkedIn, qu’au travers d’un CV.

Quelles sont les compétences qui intéressent vraiment les recruteurs ?

Les mad skills ne seront pas appréciées de la même façon par les recruteurs en fonction du contexte professionnel. Un cabinet d’avocat d’affaires qui recherche un directeur médias peut ainsi apprécier le côté décalé d’un candidat par rapport au milieu juridique. Chanter dans un groupe de rock depuis dix ans peut alors représenter une mad skill séduisante pour le recruteur. Cela démontre l’acquisition de compétences vocales rares, et une solide expérience de la scène totalement inattendue dans ce milieu professionnel.

Les profils disposant de mad skills intéressent particulièrement les entreprises favorisant l’innovation. Les personnes pratiquant des activités atypiques sont considérées comme plus à même de prendre des initiatives qui challengent, voire contestent, les schémas prédéfinis.

Pour l’instant, les start-up et les PME sont davantage ouvertes à la prise en compte des mad skills que les grands groupes. Bien sûr, la combinaison de mad skills avec certaines qualités (soft skills) et certaines compétences techniques (hard skills) rend encore plus singulier un profil. Seul cet ensemble, associé à des expériences professionnelles et des références pertinentes, permet de se démarquer.

Comment valoriser votre côté décalé ?

Attention, un candidat trop atypique peut aussi faire peur à un recruteur. Il est donc important de doser les informations relatives à vos mad skills. En revanche, une mad skill pourra attirer l’attention. Et elle peut même se révéler décisive lors d’un entretien d’embauche.

Pour cela, il est important de bien préparer cet entretien. Montrez que votre mad skill vous a permis de développer votre capacité d’innovation. Faites le lien avec les besoins en innovation de l’entreprise pour laquelle vous postulez, et ce que vous pourriez apporter.

Vous mettez ainsi en avant un potentiel créatif important. Votre mad skill atteste aussi que vous avez également de bonnes facultés d’apprentissage, et une curiosité naturelle. Là aussi, décrivez les compétences acquises pour votre mad skill. Être disposé(e) à évoluer et aimer apprendre sont des atouts essentiels dans le monde professionnel d’aujourd’hui, en constante transformation (digitalisation…). Cela peut donc faire la différence.

À travers votre mad skill, vous pouvez donc mettre en évidence votre capacité à vous adapter et à sortir de votre zone de confort.

Contrairement aux mad skills, tout le monde peut développer des soft skills communes, et ce tout au long de la vie. Cela passe par le développement personnel et la richesse des expériences vécues. Le logiciel Harmony permet de tester 16 de vos soft skills.

#Être accompagné(e)

Vous envisagez une reconversion professionnelle ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Accompagnement finançable à 100% dans le cadre de votre CPF avec 0 euro de reste à charge

#Recevez la newsletter !