Consultez
le magazine

Lire le Magazine

CHANGEZ n°3

Télécharger le PDF
le média tourné vers votre évolution professionnelle

À la retraite, quels sont les avantages d’un emploi à temps partiel ?

Connaître mes droits

Vous êtes retraité(e), ou vous le serez bientôt. Selon votre situation, cela peut être une bonne idée aujourd’hui d’envisager d’exercer un emploi à temps partiel. Quels sont les avantages ? Peut-on cumuler salaire et pension de vieillesse ? Où travailler quand on est retraité(e) ?

Quels sont les avantages à travailler à la retraite ?

Travailler à la retraite est d’abord un moyen d’augmenter votre pouvoir d’achat. Vous pourrez ainsi vivre plus confortablement. Avec l’inflation, le montant de votre retraite peut en effet ne pas être suffisant pour mener la vie que vous souhaitiez.

Si vous étiez passionné par votre métier, cela peut aussi vous manquer à la retraite. Pour éviter de sombrer dans la déprime par manque d’anticipation, un emploi à temps partiel dans votre domaine peut être la solution. Cela peut vous donner le temps de réorganiser votre vie, de prendre plaisir à de nouvelles activités…

Souvent, les retraités sont également des personnes davantage isolées. Si vous aviez l’habitude de voir beaucoup de monde au travail, le changement peut être brutal. Les extraverti(e)s notamment pourront ressentir un besoin d’interactions. Pour cette raison également, un travail à temps partiel peut être le bienvenu, le temps que vous élargissiez votre cercle d’ami(e)s.

Petit à petit, des activités spécifiques seront l’occasion de faire de nouvelles connaissances. Choisissez-les en fonction de vos goûts. De nombreuses possibilités existent : club de lecture, de scrabble, de marche, de bridge…

Parfois, des retraités ressentent le besoin de se sentir utile. Travailler à la retraite, à temps partiel, peut alors servir à pallier un mal-être lié à ce besoin. Cela peut même être une étape nécessaire avant de trouver une association de bénévoles dans laquelle s’investir, par exemple.

Quels sont vos droits ?

Le dispositif cumul emploi-retraite (CER) permet de cumuler une pension de vieillesse et un revenu d’activité professionnelle, salariée ou non, en France ou à l’étranger. Durant le mois suivant une reprise d’activité, même partielle, vous devez communiquer, à votre caisse de retraite de base, les informations concernant cette activité. Vous joindrez également les différentes pièces justificatives demandées.

Des restrictions concernant le montant cumulé de la retraite (de base et complémentaire) et du revenu d’activité existent si vous ne disposez pas d’une pension à taux plein. Le cumul emploi-retraite est dit partiel ou plafonné dans ce cas (par opposition au cumul intégral).

Où travailler à la retraite ?

Votre motivation première est le besoin de vous rendre utile :

Vous pourriez envisager de garder des enfants après l’école et/ou d’aider aux devoirs. Beaucoup de jeunes et de parents d’élèves sont également à la recherche de cours de soutien.

Si vous êtes à l’aise avec les chiens ou les chats, vous pourriez également devenir pet sitter (garde et/ou promenade d’animaux)…

Vous avez besoin de stimulation :

Pour vous lancer de nouveaux défis, pourquoi ne pas être figurant(e) dans un film, ou encore mannequin senior. De nombreuses marques cherchent en effet des personnes du 3e âge pour apparaître dans des catalogues, des prospectus…

Vous pourriez aussi devenir client mystère pour des instituts d’études.

Vous cherchez surtout à augmenter votre pouvoir d’achat :

Il existe des CDI à temps partiel pour la distribution de prospectus et de journaux dans les boîtes aux lettres. Une rémunération proche du Smic horaire est généralement appliquée. Des entreprises comme Adrexo sont ouvertes à l’embauche des retraités.

Pour travailler au sein d’une entreprise, postulez prioritairement sur les sites d’emploi dédiés aux seniors. Les recruteurs cherchent via ces sites exclusivement des profils d’expérience. Il s’agit souvent d’offres à temps partiel. Selon votre parcours, vous pouvez candidater pour des postes de secrétariat, de comptabilité, de vente…

#Être accompagné(e)

Vous envisagez une reconversion professionnelle ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Accompagnement finançable à 100% dans le cadre de votre CPF avec 0 euro de reste à charge

#Recevez la newsletter !