Consultez
le magazine

Lire le Magazine

CHANGEZ n°3

Télécharger le PDF
le média tourné vers votre évolution professionnelle

Tics de langage en entretien d’embauche : comment vous en débarrasser ?

Trouver un job

Pour votre entretien d’embauche, vous maîtrisez votre sujet et vous vous sentez prêt. Malheureusement, une ombre au tableau subsiste. Votre entourage vous a déjà fait remarquer que vous répétiez sans arrêt un même mot ou une même expression. Les tics de langage ne sont pas agréables pour votre interlocuteur, et peuvent rapidement nuire à son attention. En communiquant de cette façon, vous risquez également de donner l’image d’une personne bien peu sûre d’elle ou stressée. Qu’est-ce qu’un tic verbal ? Comment s’en débarrasser ?

Qu’est-ce qu’un tic de langage ?

En fait, voilà, du coup… Ces mots répétés de manière abusive sont des tics verbaux. Ils irritent notre auditoire très rapidement. L’onomatopée « euh » très répandue en fait bien sûr partie.

Non seulement c’est superflu, mais ces mots peuvent être également employés à mauvais escient. Il est essentiel de connaître et savoir utiliser un certain nombre de mots de transition (néanmoins, ainsi…), pour éviter de dire « donc » à chaque début de phrase ou « voilà » à chaque fin de phrase.

Anticiper les questions qui pourraient vous être posées lors de l’entretien vous aidera également à réduire votre stress.

Les tics de langage sont souvent utilisés pour combler le silence, au lieu de se donner simplement le temps de réfléchir. Or un temps de pause est parfois nécessaire pour formuler une réponse appropriée et pour donner le temps à votre interlocuteur d’assimiler vos propos.

Comment se débarrasser de vos tics de langage ?

Pour être bien compris pendant votre entretien d’embauche, vous devez avoir une bonne élocution, parler ni trop vite ni trop lentement. Mais vous devez également faire des pauses. C’est essentiel pour garder toute l’attention de votre interlocuteur. Et ce sera encore plus utile si vous avez une tendance aux tics de langage.

Si vous perdez le fil de votre propos, n’hésitez pas à reformuler ce que vous venez de dire, afin que vos idées s’enchaînent plus facilement.

Préparez une courte présentation orale, décrivant en quelques minutes qui vous êtes, votre parcours, vos atouts (les étapes et les compétences pertinentes pour le poste), vos objectifs et ambitions. Si vous êtes sujet aux tics verbaux, il est primordial de vous enregistrer durant votre entraînement. Vous pourrez ainsi vérifier si vous avez répété ou non un mot de manière abusive. Si ce n’est pas satisfaisant, recommencez, en diminuant peut-être votre rythme et en ajoutant des pauses.

Si un mot est très employé durant votre présentation, mais vous semble justifié, peut-être pouvez-vous trouver des synonymes pour varier votre vocabulaire.

Quand vous pensez avoir bien progressé, demandez à un ami de vous écouter et refaites l’exercice devant lui. Expliquez-lui clairement le but de votre démarche. Il doit détecter et analyser vos tics de langage qui resteraient éventuellement. Il vous communiquera donc les mots ou expressions qu’il a le plus entendus et vous donnera son avis.

Prendre le temps de réfléchir n’est pas négatif lors d’un entretien, bien au contraire. Cela donne l’image d’une personne rigoureuse. Un court silence entre chaque nouvelle idée est bienvenu. Faites des phrases courtes de préférence. Cela vous fait gagner de précieuses secondes pour respirer, pour penser.

Durant l’entretien, soyez à l’écoute de votre interlocuteur, attentif. Regardez-le droit dans les yeux afin de vous focaliser sur la relation avec cette personne. S’il vous semble interrogatif, n’hésitez pas à donner des précisions ou proposer des explications.

#Être accompagné

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre recherche d’emploi ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement

#Recevez la newsletter !