Consultez
le magazine

Lire le Magazine

CHANGEZ n°3

Télécharger le PDF
le média tourné vers votre évolution professionnelle

Partir à l’étranger en Erasmus : une plus-value sur un cv et un tremplin vers l’emploi

Orientation scolaire

Le programme Erasmus permet à un étudiant de l’université de passer un semestre ou une année universitaire complète dans une faculté d’un autre pays d’Europe. La coopération multilatérale entre établissements d’enseignement supérieur européens éligibles est ainsi encouragée, ainsi que la mobilité européenne des étudiants. Comment fonctionne le programme Erasmus ? Quels en sont les principaux avantages ?

Fonctionnement du programme Erasmus

Le programme Erasmus lancé en 1987 connaît un succès croissant et inclut aujourd’hui 33 pays européens. Ce programme d’échange consiste pour un étudiant de l’université à passer un semestre d’études (six mois théoriquement) ou une année complète (en général neuf mois) dans une autre  université européenne.
Les cours sur place sont donnés dans la langue locale ou en anglais, en fonction de la destination. Il est donc primordial de maîtriser suffisamment cette langue avant le départ. Pour cela, suivre des cours de langue complémentaires est recommandé. Les examens sont passés sur place et les notes obtenues sont validées dans le cadre du diplôme de l’université d’origine. Pour tous les étudiants Erasmus, le diplôme remis au final est donc celui de son université d’origine.

Seuls peuvent participer les établissements d’enseignement supérieur délivrant un diplôme national de l’enseignement supérieur, un diplôme d’État ou un titre, et les établissements privés agréés par l’État. Les étudiants peuvent prétendre au programme Erasmus uniquement s’ils ont validé au moins leur première année d’études universitaires. Les places sont limitées, en raison d’un quota défini par université. La sélection se fait par l’université d’origine de l’étudiant, en fonction de ses résultats scolaires antérieurs, ses compétences linguistiques et sa motivation.

Pour postuler, un dossier doit être déposé au centre des relations internationales de la faculté. Il comprend une lettre de motivation, une lettre de demande d’aide et de bourse et une lettre de recommandation d’au moins deux professeurs. Le dossier doit préciser les préférences de destination. La validation du cursus dans une autre faculté européenne implique que le parcours soit proche de celui proposé en France, d’où des propositions d’échanges différents pour chaque université. Les destinations possibles sont donc imposées en fonction du cursus universitaire.

Les mois d’absence ne permettent pas de bénéficier d’une réduction sur les frais d’inscription à l’université en France, mais aucuns frais supplémentaires ne sont demandés par l’université étrangère partenaire. Le logement et la nourriture sur place restent à la charge de l’étudiant. En cas de budget limité, un étudiant peut bénéficier de la bourse communautaire Erasmus, d’un montant de 120 € par mois en moyenne, mais son attribution dépend aussi de l’enveloppe attribuée à la France. Des aides peuvent exister également au niveau des collectivités territoriales : Conseil régional, voire Conseil général. Sinon, comme le pays de destination fait partie de l’Europe, il est aussi possible de travailler sur place. Un complément Erasmus (bourse de mobilité), réservé aux étudiants Erasmus boursiers, est disponible dans chaque pays membre de l’Union européenne. Attention, la vie dans certaines destinations coûte beaucoup plus cher qu’en France.

Avantages du programme Erasmus

Le programme Erasmus est une expérience très enrichissante, car c’est l’occasion de nombreuses rencontres et de découvertes culturelles, en immersion dans un pays étranger. En outre, c’est un atout évident dans votre CV à votre retour en France : le gage d’un bon niveau de langue étrangère, une bonne capacité d’adaptation et une ouverture d’esprit. La vie en colocation qui découle souvent du programme Erasmus développe également le sens du collectif, une autre qualité humaine recherchée par les recruteurs.

L’étudiant retrouve sur place d’autres étudiants du programme Erasmus, originaires de plusieurs pays européens différents. Vivant la même expérience, un esprit de solidarité se crée spontanément. Loin de sa famille, l’étudiant peut également développer plus facilement son identité propre en apprenant à mieux se connaître, et gagner en autonomie et en maturité.

Découvrez nos autres articles sur les expériences à l’étranger pour les jeunes :

Woofing

Volontariat international

Travail au pair à l’étranger

Programme vacances travail

#Être accompagné

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre recherche d’emploi ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement

#Recevez la newsletter !