Consultez
le magazine

Lire le Magazine

CHANGEZ n°3

Télécharger le PDF
le média tourné vers votre évolution professionnelle

MÉTHODES AGILES : DÉFINITION

Les tendances

Dans le domaine de la gestion de projets informatiques, les méthodes agiles privilégient la collaboration entre des équipes professionnelles et leurs clients, le dialogue entre toutes les parties prenantes (clients, utilisateurs, développeurs et prestataires) et la souplesse en cours de réalisation. Les clients sont impliqués au maximum pour permettre une plus grande réactivité par rapport aux méthodes traditionnelles de gestion. En quoi consistent les méthodes agiles ? Quelles sont les principales méthodes agiles ?

Méthodes agiles définition

Les méthodes agiles s’inscrivent dans la philosophie du manifeste pour le développement agile de logiciels paru en 2001 et élaboré par dix-sept experts du développement logiciel. Les auteurs proclament notamment l’importance des individus et leurs interactions plutôt que celle des processus et des outils, ainsi que la priorité à l’adaptation au changement plutôt qu’à l’exécution d’un plan. Les individus et leurs interactions, la fonctionnalité d’un logiciel, la collaboration avec les clients et l’adaptation au changement constituent les quatre piliers des méthodes agiles. Douze principes en découlent et ont pour but d’aider opérationnellement les équipes, et les conduire aux meilleurs concepts de direction de projets et de développement de logiciels. Le terme agile (identique en anglais et en français) traduit l’aspect adaptatif de ces méthodes.

Par opposition, les méthodes traditionnelles de gestion (modèle waterfall, c’est-à-dire gestion de projet en cascade) sont basées sur une approche logique et séquentielle dans le but de créer le meilleur produit final. Mais les imprévus et les demandes d’ajustement après la clôture du projet sont difficiles à gérer. Ainsi, si les conditions de réalisation ou la demande du client changent, il faut revenir au point de départ. C’est précisément ce manque de flexibilité qui a mené au développement des méthodes agiles. Ces méthodes sont basées sur la fixation d’objectifs à court terme et non la planification totale du projet avant même son développement. Elles autorisent de fréquentes itérations, adaptations et mises à jour. Les équipes travaillent en cycles courts (sprints) afin d’apporter des améliorations en continu. À la fin de chaque cycle, les erreurs et bugs éventuels sont corrigés et les retours clients sont intégrés avant le démarrage du cycle suivant.

Les méthodes agiles les plus populaires

Les méthodes agiles les plus populaires sont Scrum, Safe, l’extreme Programming (XP), Feature Driven Development (FDD) et Lean Software Development, mais de nombreuses autres existent. Parmi les pratiques dites agiles, on trouve l’intégration continue, le développement piloté par les tests ou test driven development (TDD), la conception pilotée par le domaine ou domain-driven design (DDD), l’équipe transverse, la programmation en binôme, le planning poker, le réusinage de code, la burndown chart (BDC) ou graphique d’avancement, la gestion par blocs de temps, le récit utilisateur, la modélisation C4 (pour l’élaboration collaborative d’une architecture évolutive ou émergente).

La conception pilotée par le domaine est centrée sur le domaine métier et non sur les aspects techniques, ce qui permet une communication entre les équipes techniques et fonctionnelles et ainsi l’obtention d’un modèle commun de l’application, compréhensible par tous. Le développement piloté par les tests est une technique de développement associant l’écriture des tests unitaires, la programmation et le remaniement du code. Au fur et à mesure de l’avancement, le code source est simplifié autant que nécessaire pour continuer à passer les tests.

Les méthodes agiles, basées sur la souplesse et l’adaptation, supposent également la mise en place de certaines pratiques organisationnelles : réunions quotidiennes, rétrospectives, réunions de planification des cycles de développement… Un temps consacré à l’information et une communication constante avec le client sont primordiaux. Le produit voit plus rapidement le jour puis est amélioré selon les attentes et exigences qualité.

#Être accompagné

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre recherche d’emploi ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement

#Recevez la newsletter !