Consultez
le magazine

Lire le Magazine

CHANGEZ n°3

Télécharger le PDF
le média tourné vers votre évolution professionnelle

COMMUNICATION NON VIOLENTE: DÉFINITION, MÉTHODE

Améliorer son management, Marketing & Communication

La pratique de la communication non violente permet d’entretenir de bonnes relations avec les autres. Elle vous aide à développer votre qualité d’écoute, avec vous-même et avec autrui. Une interaction bienveillante est facilitée, ainsi qu’un climat de confiance. Qu’est-ce que la communication non violente ? Quelle est la méthode ?

Définition de la communication non violente

La communication non violente améliore la qualité de vos relations avec autrui. Elle est basée sur le respect et l’écoute de votre interlocuteur, que ce soit un proche, un collègue ou un inconnu. Ce mode de communication favorise une coopération harmonieuse et la résolution d’un conflit éventuel. Cela consiste à parler de manière bienveillante, sans faire de reproches ni donner de conseils, sans jugement. Le principe est d’exprimer objectivement votre ressenti, vos émotions, vos besoins et souhaits. Si l’autre se sent agressé ou blessé, le risque qu’il soit sur la défensive est important, ce qui n’augure rien de bon pour votre relation.

En appliquant au quotidien les principes de la communication non violente, cela développe votre qualité d’empathie et votre aisance dans votre relation aux autres. La communication non violente permet également de mieux se comprendre, d’identifier ses aspirations profondes. Attention, cette méthode n’est pas applicable du jour au lendemain. C’est un savoir-être qui s’acquiert avec le temps, et après de nombreux exercices. Mieux vaut s’entraîner au début sur des situations qui ne sont pas particulièrement stressantes, et dont l’enjeu est mineur.

Méthode pour une communication non violente

La communication non violente fait apparaître quatre étapes :

‒ L’observation, c’est-à-dire la formulation des faits de façon objective, sans jugement ;

‒ L’expression de vos émotions, vos sentiments (dites simplement ce que vous ressentez) ;

‒ L’expression de vos besoins (directement liés aux sentiments identifiés précédemment) ;

‒ La formulation de votre demande, vos souhaits, de manière bienveillante, sans exiger ou menacer. Vous restez à l’écoute de votre interlocuteur. Le dialogue est ainsi facilité et calme, et une solution trouvée ensemble en ressort.

Cela nécessite donc d’être à la fois à l’écoute de vous-même et de l’autre. Une bonne relation avec les autres, c’est d’abord une bonne relation avec vous-même. Il est essentiel de bien comprendre vos besoins, d’être bienveillant aussi avec vous-même.

Attention, dans les cas où une situation vous a énervé, mieux vaut attendre quelques minutes le temps de vous calmer (sortir prendre l’air ou boire un verre d’eau), avant de communiquer votre ressenti à votre interlocuteur, si vous voulez être sûr de communiquer de façon non violente.

La communication non violente est constructive et contribue à des interactions agréables entre les êtres humains.

La communication non violente est un outil recommandé dans la gestion des conflits.

#Être accompagné

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre recherche d’emploi ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement

#Recevez la newsletter !