Consultez
le magazine

Lire le Magazine

CHANGEZ n°3

Télécharger le PDF
le média tourné vers votre évolution professionnelle

Le métier d’accompagnant des élèves en situation de handicap (AESH) : formation et compétences requises

Découvrir les métiers, Se former

L’accompagnant des élèves en situation de handicap (AESH) aide des élèves en situation de handicap au sein d’établissements scolaires publics ou privés. Ce métier du social recrute. Comment devenir AESH ? Quelles sont les compétences requises ?

Formation pour devenir AESH et recrutement

Le recrutement des AESH se fait par l’Éducation nationale. Il faut être titulaire d’un baccalauréat ou d’un autre diplôme de niveau IV, ou d’une qualification reconnue au moins équivalente. La deuxième possibilité est d’être titulaire du DEAES (diplôme d’État d’accompagnant éducatif et social). Les personnes ayant une expérience d’au moins neuf mois dans l’accompagnement de personnes handicapées peuvent également être recrutées.

Le DEAES peut être obtenu par une formation spécifique ou grâce à une validation des acquis de l’expérience (V.A.E).

Si vous êtes candidat à un emploi d’AESH, vous devez faire enregistrer votre candidature à l’Inspection académique (DSDEN) de votre département, en adressant votre demande complète (incluant les pièces demandées : diplômes…), avec CV et lettre de motivation, à l’Inspecteur d’académie. Rendez vous sur place de préférence. Si des postes sont à pourvoir, vous serez convoqué pour un entretien d’embauche. Le contrat est un CDD de trois ans, renouvelable une fois, et l’AESH se voit proposer un CDI, ainsi qu’une augmentation de salaire, après six années d’exercice effectif. La plupart du temps, il s’agit encore d’un travail à mi-temps, mais on observe une évolution vers des temps de travail plus longs.

Après votre recrutement, si vous n’êtes pas titulaire d’un diplôme professionnel dans le domaine de l’aide à la personne, vous suivrez une formation d’adaptation à l’emploi d’au moins soixante heures.

Un AESH débutant perçoit le SMIC. Il peut évoluer, avec une formation complémentaire, vers les métiers de moniteur-éducateur ou éducateur spécialisé.

Compétences requises pour devenir AESH

Comme l’ensemble des métiers du social, le métier d’accompagnant des élèves en situation de handicap implique d’aimer aider les autres et demande un bon sens relationnel, ainsi qu’une grande qualité d’écoute.

En outre de la patience et de l’empathie sont nécessaires pour exercer le métier d’AESH.

#Être accompagné(e)

Vous envisagez une reconversion professionnelle ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Accompagnement finançable à 100% dans le cadre de votre CPF avec 0 euro de reste à charge

#Recevez la newsletter !