LETTRE DÉMISSION CDD : COMMENT LA RÉDIGER ET QUE FAIRE AVANT DE L'ENVOYER ?

Contrat précaire par essence, le CDD est encadré juridiquement de manière très stricte : sauf cas de force majeure, de faute grave, d’inaptitude du salarié ou d’accord entre les deux parties, un CDD ne peut en principe pas être rompu. Dans le cadre d’un accord entre l'employeur et le salarié, la rupture doit émaner d'une volonté claire et non équivoque de la part des deux parties. Elle doit en outre obligatoirement être matérialisée par un écrit. La lettre de démission peut se présenter de la manière suivante :

 

Lettre démission CDD : modèle Orient'Action

Nom

Fonction
Adresse                                                                                                                                                                             

Ville
Code postal

Lieu, Date

 

Objet : Démission

Lettre recommandée avec accusé de réception
 

Madame, Monsieur,


Par la présente, je vous informe de ma décision de quitter le poste que j'occupe en contrat à durée déterminée au sein de votre entreprise depuis le (date).
Comme l’atteste le contrat de travail ci-joint (ou la promesse d'embauche), j'ai été embauché en contrat à durée indéterminée dans une autre entreprise. J'ai donc décidé de rompre mon contrat de travail comme l'article L. 1243-2 du Code du travail le m'y autorise.

 

Conformément aux dispositions de ce même article, je suis tenu au respect d'un préavis de (X) jours et je devrai donc quitter mon poste le (date). ˟Le jour de mon départ, je vous prierai de bien vouloir me remettre mon solde de tout compte ainsi que mon certificat de travail.

 

Signature

 

˟Si l’on émet le vœu de ne pas respecter le délai de préavis : « Cependant, j'aimerais, avec votre accord, être dispensé de ce préavis et ainsi quitter l'entreprise le (date souhaitée) ».

 

Lettre démission CDD : que faire avant de l'envoyer ? 

Pourquoi ne pas préparer son départ de l’entreprise en faisant un bilan de compétences avec Orient’Action ? En effet, s’engager dans un bilan de compétences n’est pas incompatible avec la poursuite de sa mission au sein de son entreprise. Bien au contraire :  le bilan de compétences Orient’Action a été conçu pour répondre à toutes les situations que peuvent rencontrer les salariés au cours de leur vie professionnelle.

 

À raison de deux heures d’entretien par semaine sur une durée de deux mois environ, vous allez mettre en mouvement, avec l’aide d’un spécialiste de la transition professionnelle, une dynamique positive d’exploration de tous les possibles qui va vous permettre d’élaborer un projet réaliste. Bien choisir sa formation, étudier la faisabilité d’un projet de création ou de reprise d’entreprise, dénicher les offres d’emploi qui sont faites pour vous, travailler sur vos équilibres de vie, le bilan de compétences Orient’Action rime avec exigence et efficacité.

Votre message issu du formulaire a été envoyé avec succès.

Vous avez entré les données suivantes :

PRENDRE RENDEZ-VOUS OU OBTENIR UN RENSEIGNEMENT SUR LE BILAN DE COMPÉTENCES :

Veuillez corriger l'entrée des champs suivants :
Une erreur s'est produite lors de la transmission du formulaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Remarque : Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires.