Consultez
le magazine

Lire le Magazine

CHANGEZ n°3

Télécharger le PDF
le média tourné vers votre évolution professionnelle

État des lieux du tourisme durable en France : pourquoi un tel essor ?

Vacances

Par opposition au tourisme de masse, le tourisme durable, ou tourisme responsable, respecte, préserve et met durablement en valeur les ressources naturelles, culturelles et sociales. Quels sont les principes du tourisme durable ? Quelles sont les différentes formes du tourisme durable ?

Les principes du tourisme durable

Le tourisme durable est basé sur des modes de déplacement, de production et de consommation écoresponsables, et associe étroitement les populations locales au projet de développement touristique et aux retombées socio-économiques.

Le développement durable est donc le fondement de ce tourisme alternatif. Cela signifie que les impacts négatifs sur l’écosystème et les impacts socioéconomiques dus au tourisme, y compris le voyage permettant d’accéder à la destination, sont limités. Cela comprend par exemple l’utilisation d’infrastructures de haute qualité environnementales (HQE) et un usage minimal ou compensé des ressources fossiles, ou peu renouvelables (ou non renouvelables). Le tourisme durable valorise également des transports à l’empreinte écologique restreinte, comme le vélo ou le train. Les espèces végétales et animales en voie de disparition sont protégées. En outre, le tourisme durable inclut des offres d’emplois à destination des populations locales et autochtones. L’authenticité socioculturelle des communautés d’accueil est respectée et une activité économique viable sur le long terme est assurée.

Les différentes formes du tourisme durable

L’écotourisme (ou tourisme vert) constitue une forme de tourisme durable centrée sur la découverte et la préservation de la nature. Ce tourisme comprend notamment l’agrotourisme, qui consiste en la découverte des savoir-faire agricoles, des pratiques sociales et des spécialités culinaires d’un territoire, en France ou à l’étranger. L’écotourisme peut également se traduire par des séjours au cœur d’une population dans un petit village (Asie, Afrique…), à la découverte de leur mode de vie et leurs liens avec l’environnement, ou par de l’écovolontariat

Le tourisme durable peut prendre la forme d’un tourisme communautaire, où l’accueil est intégralement géré par les populations locales, et/ou d’un tourisme participatif, où le voyageur participe activement à la vie locale. Le tourisme solidaire, responsable et équitable, crée quant à lui un lien de solidarité entre le voyageur et les populations. Une participation financière est alors reversée à des projets de développement local.

À titre individuel, sachez que faire du tourisme durable est possible. Pour cela, emportez de préférence une trousse de toilette écologique, comprenant essentiellement des produits d’hygiène biologiques et biodégradables, et des produits réutilisables (gourde en acier inoxydable, sacs en tissu…). Sur place, respectez les traditions et les coutumes locales, et prenez soin de l’environnement. Veillez à manger de la nourriture locale, et privilégiez les mobilités douces (vélo et marche à pied).

#Être accompagné

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre recherche d’emploi ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement

#Recevez la newsletter !