Warning: Undefined array key "browser_compatibility" in /home/babaweb9/orientaction/wp-content/themes/orientaction/functions.php on line 204
Comment devenir pilote de drone ? Formation et qualités requises
Consultez
le magazine

Lire le Magazine

CHANGEZ n°3

Télécharger le PDF
le média tourné vers votre évolution professionnelle

Comment devenir pilote de drone ? Formation et qualités requises

Les emplois du futur

De plus en plus de secteurs font appel à des pilotes de drone civils, aussi appelés télépilotes. L’exercice de ce métier nécessite notamment une bonne connaissance de la réglementation aéronautique. Quelles peuvent être les différentes missions d’un pilote de drone ? Quelles sont les conditions d’exercice et les perspectives ?

Quelles sont les différentes missions d’un pilote de drone ?

Un pilote de drone peut exercer dans des secteurs très variés : sécurité, BTP, agriculture, santé, urbanisme… Il s’assure d’abord de comprendre les besoins du client. Puis il évalue la faisabilité de l’opération de téléguidage. Le télépilote analyse pour cela à la fois la réglementation aéronautique, les conditions météo et le matériel dont il dispose.

En tenant compte de ces différents paramètres, il transmet ensuite son plan de vol aux centres de contrôle aérien. Puis le pilote dirige le drone tout au long de la mission. Il communique en permanence avec le personnel technique au sujet du rendu des images. Au moindre souci sur le terrain, il met en place des mesures d’urgence.

Après le retour de l’appareil, ce professionnel restitue les images et vidéos. Il doit également rédiger un rapport de mission. Et le télépilote assure lui-même la maintenance de l’appareil.

On découvre sans cesse de nouvelles potentialités du drone. Cela va de l’analyse de l’isolation d’un bâtiment à la production d’images spectaculaires pour un documentaire… Des expériences sont réalisées actuellement pour évaluer, par exemple, la pertinence des drones dans le cadre du secourisme en montagne ou encore aux côtés des pompiers lors d’un incendie.

L’équipement en capteurs spécifiques (infrarouges, multispectraux…) permet en effet d’élargir le champ d’application.

Quelle est la formation d’un télépilote ?

La DGAC (Direction générale de l’aviation civile) impose, pour exercer ce métier, l’obtention du certificat d’aptitude théorique de télépilote (CATT). L’examen consiste à répondre à soixante questions concernant les bases du drone et la réglementation, en une heure et demie. Pour obtenir le certificat, il faut avoir au moins 75 % de réponses justes.

Le programme inclut un manuel pédagogique et des révisions en ligne en vue du passage de l’examen. Ce dernier se déroule dans un centre DGAC.

Le brevet théorique doit être suivi d’une formation pratique complémentaire. Le pilote de drone acquiert ainsi des compétences techniques spécifiques en météorologie, navigation, aéronautique et prise de vue.

Quelles sont les qualités requises et les perspectives ?

L’exercice de ce métier demande notamment de la rigueur et de la réactivité, et bien sûr un excellent sens de l’orientation dans l’espace. Les pilotes de drone peuvent être assistés ou non d’un GPS. Ils sont tous tenus de déclarer leurs activités sur la plateforme : https://alphatango.aviation-civile.gouv.fr/login.jsp. Cette réglementation s’applique depuis janvier 2021 pour tous les drones pesant entre 250 g et 25 kg.

La plupart des pilotes de drone professionnels civils actuels sont des micro-entrepreneurs travaillant dans le domaine de l’audiovisuel. Le salaire mensuel brut moyen d’un télépilote débutant est de 2 500 €.

Pilote de drone est indéniablement un métier d’avenir. Ce professionnel sera en effet de plus en plus recherché. Après quelques années d’exercice, un pilote de drone peut évoluer dans la formation ou devenir chef d’équipe.

#Être accompagné(e)

Vous envisagez une reconversion professionnelle ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Accompagnement finançable à 100% dans le cadre de votre CPF avec 0 euro de reste à charge

#Recevez la newsletter !