Consultez
le magazine

Lire le Magazine

CHANGEZ n°3

Télécharger le PDF
le média tourné vers votre évolution professionnelle

Le concours de meilleur ouvrier de France (MOF) : est-il un bon tremplin pour faire décoller sa carrière ?

Monter en compétence

Pour les artisans, comme les professionnels des métiers de bouche et les artisans d’art, une façon de valoriser son expertise est de passer le concours de Meilleur ouvrier de France (MOF). Quelles sont les modalités pour participer à ce concours d’excellence ? Qu’apporte la distinction de Meilleur ouvrier de France ?

À qui s’adresse le concours de Meilleur ouvrier de France ?

Meilleur ouvrier de France est un titre décerné par catégorie de métiers dans un concours entre professionnels. 17 catégories de métiers sont représentées : métiers de la restauration et de l’hôtellerie et maître de service, métiers de l’alimentation, métiers du bâtiment, métiers du textile et du cuir, métiers de l’industrie, métiers de la bijouterie, métiers de la communication, du multimédia, de l’audiovisuel, métiers liés à la musique…

Comment participer ?

Ce concours est organisé depuis 1924 tous les trois ou quatre ans par le COET-MOF (Comité d’organisation des expositions du travail et du concours de Meilleur ouvrier de France). Les spécialités sont régulièrement mises à jour. Aucune qualification n’est requise pour participer. Toute personne âgée de 23 ans minimum à la date de la fin des inscriptions peut se présenter, seule ou en équipe. Les jeunes qui participent ont en général participé au préalable au concours des Meilleurs apprentis de France (pour les moins de 21 ans) puis aux Olympiades des métiers (pour les moins de 23 ans). Il faut également savoir parler et écrire le français. L’inscription se fait désormais en ligne sur le site meilleursouvriersdefrance.org. Cela coûte 200 €.

Ce concours demande des mois, voire des années de préparation. Le programme des épreuves qualificatives est présenté deux ans avant l’examen. L’ensemble des épreuves se déroule en principe sur deux années. La réussite des épreuves qualificatives la première année permet d’accéder à la finale la seconde année. Chaque candidat dispose d’un temps donné et de matériaux de base pour réaliser un chef-d’œuvre.

Le jury évalue le résultat, mais aussi l’organisation, la méthode choisie, le savoir-faire et le respect des règles du métier. Il attribue des notes tout au long de l’épreuve. La valeur qui prime dans le concours de Meilleur ouvrier de France est la précision. Bien que le terme de concours soit employé, il ne s’agit pas là de distinguer les meilleurs candidats à chaque session. Le titre de MOF récompense uniquement l’excellence. Le nombre de lauréats n’est donc pas déterminé à l’avance. Il varie d’une année à l’autre dans chaque catégorie, en fonction de la moyenne des notes obtenues (comme dans un examen). Il peut arriver que personne ne soit distingué dans une catégorie donnée.

Les titres sont délivrés par le ou la ministre de l’Éducation nationale, à la Sorbonne (Paris) lors d’une réunion. Une cérémonie à l’Élysée a lieu juste après, en présence du président de la République française.

Quels sont les avantages de la distinction de Meilleur ouvrier de France ?

La distinction de Meilleur ouvrier de France est en fait un diplôme d’État certifié de niveau III (Bac +2) par le ministère du Travail. Chaque candidat distingué conserve son titre à vie, avec l’indication de la spécialité et l’année de l’obtention.

Meilleur ouvrier de France est un titre de prestige reconnu autant par les professionnels que par le grand public. Cela permet de gagner fortement en notoriété, d’élargir sa clientèle et/ou d’avoir plus d’opportunités d’évolution. Cela facilite aussi des partenariats.

Les lauréats peuvent adhérer à la Société nationale des Meilleurs ouvriers de France. Faire partie du réseau des MOF permet notamment de participer aux événements organisés par cette association et au concours Un des Meilleurs Apprentis de France. Les MOF ont ainsi le plaisir de transmettre leur passion.

Orient’Action® vous accompagne durant les différentes phases de votre projet de création d’entreprise ou de votre reconversion professionnelle.

#Être accompagné(e)

Vous envisagez une reconversion professionnelle ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Accompagnement finançable à 100% dans le cadre de votre CPF avec 0 euro de reste à charge

#Recevez la newsletter !