Consultez
le magazine

Lire le Magazine

CHANGEZ n°3

Télécharger le PDF
le média tourné vers votre évolution professionnelle

COMMENT CRÉER SON ENTREPRISE ?

Créer et développer sa boîte, Faire carrière

Pour créer votre entreprise, il faut procéder avec méthode et suivre un certain nombre d’étapes. Quelles sont les étapes clefs pour créer votre entreprise ? Que devez-vous mettre en place pour assurer son bon fonctionnement ?

Les étapes clefs de la création d’une entreprise

La première des étapes indispensables est la réalisation d’une étude de marché. Les renseignements ainsi obtenus sur vos potentiels clients (habitudes de consommation, motivations…), vos concurrents (supports de communication, tarifs, degré de satisfaction des clients…), votre environnement (prescripteurs, difficultés à prévoir, partenaires possibles, réglementation…) vous permettront de valider ou non votre projet professionnel, d’affiner votre offre. Si votre étude de marché est concluante, vous pourrez établir une stratégie commerciale.

Afin de tester votre projet en amont, vous pouvez envisager le portage salarial, l’intégration à une couveuse d’entreprises ou l’exercice de votre activité en microentreprise dans un premier temps. Pour un accompagnement, n’hésitez pas à vous rapprocher d’organismes comme les chambres de commerce et d’industrie (CCI), les chambres de métiers et d’artisanat… En parallèle, il existe d’autres aides à la création d’entreprise : aides fiscales et sociales (Acre…), subventions (Agefiph, économie solidaire…), conseil et formation.

Vient ensuite l’élaboration de votre business plan, obligatoire si votre projet nécessite de lever des fonds. Il s’agit du premier document que vos partenaires financiers (banques…) vous demanderont. Cet écrit détaille le fonctionnement de votre future entreprise et montre la cohérence de votre projet. La façon de faire des bénéfices est mise en évidence, ainsi que les moyens nécessaires : humains, financiers et techniques.

Vous devez également trouver le local idéal (et conforme aux normes relatives à votre activité) et le nom de votre entreprise. Après avoir vérifié la disponibilité de ce nom, vous pourrez le déposer auprès de l’Institut national de la propriété industrielle (INPI).

Le choix de votre statut juridique ne doit être fait qu’une fois votre projet suffisamment avancé. En effet, les statuts juridiques sont nombreux (EURL, SARL…) et il est essentiel de les comparer rigoureusement. La forme juridique a un impact sur de nombreux points : régime de sécurité sociale, imposition, responsabilités, fonctionnement juridique de l’entreprise… Ce choix stratégique va dépendre du type d’activité, la présence ou non d’associés…

Ensuite, vous devez immatriculer votre entreprise, c’est-à-dire l’inscrire au registre du commerce et des sociétés ou au répertoire des métiers. L’organisme auprès duquel vous devez vous adresser dépend de votre activité : Centre de formalités des entreprises (CFE), Répertoire national des établissements (RNE) ou Registre du commerce et des sociétés (RCS). Cela entraîne l’attribution d’un numéro Siren par l’Insee et la délivrance d’un extrait Kbis par le greffe du Tribunal. Si votre profession est réglementée, vous devez obtenir les autorisations nécessaires auprès de l’autorité compétente.

N’oubliez pas également de déclarer votre commerce auprès de la poste, votre fournisseur d’électricité, de gaz éventuellement, votre fournisseur d’eau, et votre opérateur pour Internet et le téléphone.

Au plus tard trois mois après l’immatriculation de votre entreprise, vous pouvez adhérer à une caisse de retraite complémentaire. Et vous avez la possibilité, jusqu’à cinq mois après cette immatriculation, d’adhérer à un centre de gestion agréé. Ces deux points ne sont pas obligatoires.

Assurer un bon fonctionnement dès le démarrage officiel

Une fois votre entreprise créée, votre activité peut officiellement démarrer. N’oubliez pas de tout mettre en place pour un fonctionnement correct : ouverture du compte bancaire de l’entreprise, gestion commerciale (modèle de contrat, devis, facture…), assurance professionnelle, site Internet, profil LinkedIn…

Il est bien sûr essentiel pour le lancement de votre activité de vous faire connaître. Pour cela, n’hésitez pas à utiliser votre réseau personnel. Certains amis ou membres de votre famille peuvent peut-être aussi vous aider grâce à des compétences que vous ne possédez pas : le référencement d’un site, des aspects juridiques, le graphisme…

Et développez votre réseau professionnel ! Les conseils de professionnels ayant déjà créé leur entreprise, dans votre domaine d’activité ou pas, sont primordiaux. N’hésitez donc pas à rejoindre des groupes d’indépendants pour échanger via des forums ou lors de rencontres dans le cadre d’événements dédiés (apéritifs, déjeuners…). Participez à des salons professionnels en lien avec votre domaine d’activité…

#Être accompagné

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre recherche d’emploi ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement

#Recevez la newsletter !