Consultez
le magazine

Lire le Magazine

CHANGEZ n°3

Télécharger le PDF
le média tourné vers votre évolution professionnelle

LE MÉTIER D’ANIMATEUR SOCIOCULTUREL

Découvrir les métiers, Faire carrière

Vous aimez animer des activités de groupe, et vous vous demandez si le métier d’animateur socioculturel pourrait vous correspondre. Quelles sont les missions d’un animateur socioculturel ? Quelles sont les compétences requises et les conditions d’exercice ?

Les missions d’un animateur socioculturel

L’animateur socioculturel peut exercer dans des lieux très variés : centre de loisirs, maison de quartier, maison des jeunes et de la culture (MJC), habitat jeunes travailleurs, centres sociaux, villages de vacances, club du 3e âge, maison de retraite… Son rôle principal est de favoriser l’expression et la socialisation des personnes, des enfants aux seniors. L’animateur socioculturel doit veiller à l’épanouissement de chacun. Il doit choisir les activités proposées en fonction du groupe : création de sketchs avec des adolescents, atelier mémoire avec des séniors, sortie au cinéma… Ces activités peuvent être sportives, culturelles, ludiques, sociales ou artistiques.

Quatre grandes catégories de missions sont observées :

Conception, organisation et encadrement d’activités socioculturelles, d’ateliers, de rencontres, de séjours, demande éventuelle de financement auprès de la région, du département ou de la commune, mise en œuvre de réunions d’échange avec les habitants d’un quartier ;

Information et conseil du public sur les aides sociales, orientation vers d’autres travailleurs sociaux ;

Participation à l’alphabétisation, prévention de la délinquance, réinsertion de personnes démunies par le biais d’activités ciblées, aide des enfants en difficulté scolaire ;

Actions de sensibilisation sur des problématiques liées à l’environnement, à l’urbanisme…

Compétences requises et conditions d’exercice

Les qualités requises pour exercer le métier d’animateur socioculturel sont en premier lieu un sens de l’écoute développé et une bonne capacité d’adaptation, ainsi que la disponibilité et le dynamisme. L’animateur socioculturel doit aussi faire preuve de créativité et d’imagination pour accomplir sa mission principale d’animation. Le sens de la psychologie et l’aisance relationnelle se révèlent des atouts complémentaires importants, notamment pour la création d’une cohésion au sein du groupe, et pour gérer les conflits éventuels. Certaines missions nécessitent également de la pédagogie. En plus de ces aptitudes mentales, le métier d’animateur socioculturel requiert une bonne forme physique.

L’animateur socioculturel est souvent encadré par un responsable d’animation et est aussi en relation avec différents partenaires : associations, missions locales d’insertion, caisse d’allocations familiales (CAF), services municipaux…Dans la fonction publique territoriale (FPT), un animateur a le poste d’adjoint territorial d’animation. La fonction publique constitue l’employeur le plus important pour les animateurs socioculturels. Le secteur social présente également de nombreuses opportunités, avec néanmoins l’exigence d’un solide équilibre psychologique. Le tourisme se place en 3e position quant au recrutement d’animateurs socioculturels.

Le salaire brut mensuel d’un animateur socioculturel est d’environ 1 500 à 2 600 euros, en fonction de l’ancienneté.

#Être accompagné

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre recherche d’emploi ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement

#Recevez la newsletter !