Consultez
le magazine

Lire le Magazine

CHANGEZ n°3

Télécharger le PDF
le média tourné vers votre évolution professionnelle

LA MOBILITÉ PROFESSIONNELLE

Faire carrière, Progresser dans sa carrière

La mobilité professionnelle peut donner un nouvel élan à votre carrière ou vous permettre d’obtenir une meilleure qualité de vie. Cela représente même parfois un élément crucial de l’évolution professionnelle. Le terme de mobilité professionnelle englobe tout changement de conditions d’exercice d’une activité professionnelle. Trois types de mobilité professionnelle existent : la mobilité interne, la mobilité externe et la mobilité géographique.

La mobilité interne

La mobilité interne peut consister en un changement de poste (ou une évolution de vos missions confiées) ou d’affectation (un autre service ou une autre filiale par exemple). Dans ce cas, il s’agit d’une mobilité interne dite fonctionnelle. Elle s’exerce en général par voie de détachement dans la fonction publique, mais peut être aussi le résultat d’un simple changement d’affectation au sein d’une même administration ou faire suite à la réussite d’un concours.

La mobilité professionnelle interne peut également être hiérarchique : évolution de votre place hiérarchique au sein de l’entreprise, changement de grade pour les agents du secteur public.

La mobilité interne peut concerner des nouveaux postes à pourvoir ou des postes nouvellement disponibles. Cela peut faire suite à des changements d’emploi du temps individuels, un départ à la retraite, un congé parental…

La mobilité externe

La mobilité externe consiste à un changement d’employeur, pour exercer le même métier ou pas. Si vous changez de métier (cas d’une reconversion professionnelle) ou de statut (vous vous mettez à votre compte par exemple), il s’agit d’une mobilité socio-professionnelle. Si, à l’inverse, vous conservez le même métier, mais vous l’exercez dans une autre branche professionnelle, il s’agit alors d’une mobilité sectorielle.

La mobilité géographique

La mobilité géographique consiste à un changement de lieu de travail, en restant dans la même entreprise (terme de mutation dans la fonction publique) ou pas. Dans le cas d’un changement de pays, on parle d’expatriation.

Lors d’une restructuration d’entreprise, ou dans le cadre d’une promotion, votre employeur peut vous proposer un poste dans une autre région. La clause de mobilité, selon laquelle le salarié consent par avance à changer de lieu de travail, est souvent incluse au contrat de travail ou figure dans la convention collective. Néanmoins, même sans clause de mobilité, un salarié est dans l’obligation d’accepter une mobilité géographique vers un autre établissement si ce dernier est situé dans le même secteur.

Bien préparée, une mobilité géographique est souvent bénéfique à la fois pour l’entreprise et le salarié. Rencontrer de nouveaux collaborateurs, découvrir un nouveau lieu de travail, et se voir parfois confier de nouvelles responsabilités, sont autant de points contribuant à l’épanouissement d’un individu.

Depuis janvier 2018, une mesure gouvernementale appelée Plan mobilité entreprise vise à favoriser les modes de déplacements des collaborateurs. Ainsi l’entreprise est dans l’obligation de proposer un plan d’action pour une mobilité responsable.

Avant tout changement d’entreprise ou de statut, pensez à bien vous renseigner auprès du service des ressources humaines sur les offres en interne. N’hésitez pas à faire appel au conseil en évolution professionnelle (CÉT) pour vous aider à construire votre projet professionnel ou à réaliser un bilan de compétences. Sachez enfin qu’être mobile présente un atout pour des recruteurs potentiels, donc cela peut être judicieux de le mettre en avant, dans une lettre de motivation par exemple.

#Être accompagné

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre recherche d’emploi ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement

#Recevez la newsletter !