COACHING POUR APPRENDRE À MIEUX SE CONNAÎTRE : LES DEUX LOUPS

Un jour, dans une tribu indienne, deux frères se battirent. Leur père dut les séparer. Ils s’étaient battus parce que l’un accusait l’autre de lui avoir volé l’un de ses jouets. Le père les fit asseoir et leur offrit un morceau de viande séchée. Puis il leur dit : « Mes fils, laissez-moi vous conter cette histoire. Moi-aussi, il m’arrive de ressentir de la colère contre d’autres personnes. Mais la colère finit toujours par épuiser celui qui l’éprouve. La colère ne blesse aucun ennemi. La colère est comme un poison que tu avales en espérant que l’autre se repente. »

 

Il poursuivit : « à l’intérieur de tout homme et de toute femme vivent deux loups. Le premier est bon avec moi et ne me fait jamais aucun tort. Bien au contraire, ce loup me donne de la force. Il est la plupart du temps aussi doux qu’un agneau. Il combat uniquement lorsque cela est nécessaire, lorsque cela est utile et il le fait de manière juste. Et quand il combat, il le fait avec détermination, mais jamais avec brutalité ou violence. C’est un loup à l’intelligence fine et subtile. C’est un loup sage et courageux. 

 

L’autre loup, lui, est empli de colère et d’agressivité. La plus petite chose qui survient dans son existence, le plus petit obstacle, la plus petite frustration le précipite dans des accès de rage. Il est capable de se battre contre n’importe qui, tout le temps, sans raison et sans que cela n’apporte rien de plus à sa vie. Il n’est pas capable de penser correctement et d’utiliser son intelligence, parce que sa colère l’aveugle. Il ne cherche pas à servir sa vie. Il cherche à détruire ceux qui lui ont fait du mal ou qui l’ont offensé. 
II est parfois difficile de vivre avec ces deux loups à l’intérieur de moi, parce que tous deux veulent dominer mon esprit. » Les deux jeunes frères regardèrent alors leur père dans les yeux.  « Lequel des deux l’emporte, père ? ». 

 

Le père sourit et répondit doucement : « Celui que je nourris. »

 

***

 

Nous avons tous deux loups qui cohabitent à l’intérieur de nous : nos instincts destructeurs sont sans cesse en conflit avec notre esprit qui, lui, réclame d’agir positivement. Soyons conscients du côté « animal » de notre condition. En acceptant cette réalité, on permet  à notre esprit de prendre du recul et de se libérer  des passions tristes telles que la colère, la haine et  le ressentiment.  

 

Extrait de 50 histoires inspirantes pour être heureux (2018).

Votre message issu du formulaire a été envoyé avec succès.

Vous avez entré les données suivantes :

DEVENIR COACH OU BÉNÉFICIER D'UN COACHING, CONTACTEZ-NOUS :

Veuillez corriger l'entrée des champs suivants :
Une erreur s'est produite lors de la transmission du formulaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Remarque : Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires.