Consultez
le magazine

Lire le Magazine

CHANGEZ n°3

Télécharger le PDF
le média tourné vers votre évolution professionnelle

MISSIONS DES PROFESSIONNELS DU TOURISME ET NOUVEAUX MÉTIERS DU TOURISME

Découvrir les métiers

Les professionnels du tourisme ont pour objectif principal de promouvoir un site, vendre ou animer des prestations touristiques. Le secteur du tourisme a beaucoup évolué ces dernières années, et de nouvelles tendances apparaissent comme l’agrotourisme, le tourisme durable... Quels sont les différentes missions des professionnels du tourisme et les nouveaux métiers du secteur ?

Les missions des professionnels du tourisme

Le premier pôle du secteur touristique concerne la vente et la promotion. Aujourd’hui, plus de la moitié des ventes de prestations touristiques se fait sur Internet (e-tourisme). Les tour-opérateurs recrutent donc majoritairement des professionnels du e-commerce et e-marketing. En parallèle, des conseillers-vendeurs accueillent des clients en agence et ont pour mission de promouvoir et commercialiser des séjours.

Dans le secteur public, plusieurs professionnels sont chargés de promouvoir les territoires : chef de projet marketing, chargé de communication, rédacteur web spécialisé dans le copywriting (rédaction publicitaire), graphistes, animateur de réseaux sociaux…

Plusieurs métiers du tourisme concernent le développement et la conception : chargé de mission développement du tourisme local, chef de produit touristique, chef de projet en tourisme d’affaires, chargé d’études touristiques, exploitant d’équipement de sports et de loisirs (golf, centre d’équitation, plan d’eau, gîte rural…).

Le chef de produit touristique, appelé aussi forfaitiste, a pour mission de proposer un voyage clé en main au meilleur prix, pour des groupes ou des individuels. Il est employé par un tour-opérateur, une agence de voyages ou un autocariste. Il négocie les prix avec les différents prestataires. Il élabore ensuite les programmes. Ce professionnel travaille depuis son bureau et se déplace rarement. Sens de la négociation, curiosité et maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères sont indispensables pour exercer. Ce métier est accessible avec un diplôme de niveau minimum bac+2 : BTS tourisme par exemple. Le salaire mensuel brut moyen est de 2 500 €.

L’animation représente le deuxième pôle du secteur touristique. Les métiers sont multiples et variés : guide-accompagnateur, guide-conférencier, employé d’un parc de loisirs ou d’un spa, animateur d’un club de vacances, coach sportif, croupier…

L’hôtellerie et la restauration recrutent autant de personnes que les tour-opérateurs, les agences de voyages, les domaines de la culture, des sports et des loisirs réunis. Les contrats sont souvent saisonniers.

Les nouveaux métiers du secteur touristique

La première tendance dans le secteur touristique est le séjour sur-mesure, avec le développement de séjours thématiques répondant aux centres d’intérêt des vacanciers : œnologie, art, bien-être… Le chargé de développement en œnotourisme fait ainsi partie des nouveaux métiers du secteur touristique.

Les préoccupations environnementales font du tourisme vert, ou écotourisme, une autre tendance actuelle. Un des exemples du tourisme vert est l’agrotourisme, qui consiste en la découverte des savoir-faire agricoles, des pratiques sociales et des spécialités culinaires d’un territoire. Ainsi de plus en plus d’agriculteurs proposent des chambres d’hôtes, ou créent un parcours découverte, une ferme pédagogique… Des tour-opérateurs emploient des concepteurs de produits d’écotourisme.

Un autre métier porteur est celui de yield manager, ou revenue manager, qui a pour mission d’optimiser le chiffres d’affaires d’un service hôtelier, touristique ou de transport, en faisant varier les tarifs en fonction du volume de réservation. En lien avec le service commercial et le service financier, le métier de yield manager nécessite des compétences dans la communication. La maîtrise de l’anglais et le goût des nouvelles technologies sont également indispensables. L’accès au métier  de yield manager se fait le plus souvent avec une qualification de niveau bac+5 : master en gestion ou en tourisme… Le salaire mensuel brut d’un débutant est d’environ 2 250 €.

#Être accompagné

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre recherche d’emploi ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement

#Recevez la newsletter !